Pourquoi le Content Marketing représente-t-il une si grande opportunité pour les acteurs suisses du tourisme ?

Pourquoi le Content Marketing est une grande opportunité pour les acteurs suisses du tourisme ?

#Restezchezvous, tel est le mot d’ordre de ce début d’année. La moitié de l’humanité à l’arrêt, confinée chez elle a entraîné une grave crise pour bien des secteurs, notamment le tourisme. Si le déconfinement a commencé, les vacances d’été restent encore bien incertaines, car les Suisses hésitent à réserver un voyage, de peur d’une seconde vague. Mais alors, qu’est-ce que les professionnels du secteur peuvent-ils faire? Le tourisme a tout à gagner à miser sur le Content Marketing pour garder la tête hors de l’eau.

Cette crise peut être une réelle opportunité pour anticiper, préparer l’après. Plutôt que de voir le verre à moitié vide, ne faut-il pas le voir à moitié plein ? Si le digital est aujourd’hui le meilleur des gestes barrières, comment les acteurs du tourisme peuvent-ils l’utiliser pour sortir leur épingle du jeu ?

Quels sont les leviers actionnables pour les acteurs du tourisme afin d’adapter leur stratégie de marketing touristique dans le contexte actuel ?

 

Le secteur du tourisme est un des secteurs les plus touchés par la crise sanitaire actuelle

La crise sanitaire que nous vivons actuellement attaque fortement l’industrie du tourisme. Les restaurants, les hôtels, les agences de voyage, les infrastructures touristiques font face à une baisse massive de leur chiffre d’affaire, entre 80 et 95%, a indiqué Erik Jakob, responsable de la Direction de la promotion économique au Secrétariat d’Etat à l’économie. Et sur l’année entière, le recul est estimé jusqu’à 35%.

Le déconfinement progressif a débuté le 27 avril, et les bars et restaurants ont rouvert leurs portes le 11 mai. Pourtant, les professionnels de l’hôtellerie, de la restauration, du tourisme, de l’événementiel, du sport, restent dans l’incertitude. Les clients vont-ils revenir ? Seront-ils assez nombreux pour compenser les pertes ? Les effets de la pandémie se font justement sentir jusque dans la programmation des vacances.

Selon le magazine Bilan, un Suisse sur trois a suspendu ses projets de voyages. Cet été, en Suisse comme ailleurs, le tourisme sera indigène, comme le souligne le Conseiller d’Etat Pierre Maudet sur la chaine de télévision Léman Bleu. Ce tourisme sera décisif pour de nombreuses destinations de la confédération. Proche de chez nous, il doit réinventer nos vacances, modifier notre regard, nous dépayser, nous captiver.

 

Des consommateurs plus nombreux sur la toile et qui veulent se divertir

Par ailleurs, dans ce contexte anxiogène, la population se tourne aujourd’hui plus qu’avant sur les réseaux sociaux pour s’informer mais aussi et surtout pour se divertir. Il y a une résurgence des contenus culturels. Les réseaux sociaux sont aussi devenus l’épicentre des solidarités qui se propagent. L’entraide, la compréhension et la bienveillance dominent les échanges.

L’humain est au cœur des préoccupations, et les professionnels n’y sont pas tous préparés, plus habitués à parler de leur marque et de leurs produits. Malgré l’arrêt de l’activité économique, les possibilités éditoriales sont pourtant nombreuses en matière de stratégie de contenu : remercier, garder le lien, se projeter vers l’été, divertir, partager les coulisses…

 

Face à cette crise, les acteurs du tourisme doivent revoir leur stratégie de marketing touristique

Le secteur du tourisme a donc un rôle à jouer, porteur d’espoir et d’évasion, les acteurs doivent garder le lien avec leur communauté. Chacun doit repenser sa stratégie marketing et son plan de communication : assurer une continuité, informer, inspirer, adapter son offre et son discours pour proposer des activités en adéquation avec les conditions sanitaires.

Cette crise devient une réelle opportunité pour ce secteur fortement touché. L’audience disponible aujourd’hui représente les consommateurs de demain. Alors, comment la captiver ?

 

Le digital :  une réelle opportunité pour sortir de la crise !

Cette crise s’inscrit ainsi plus largement dans une remise en cause stratégique des pratiques du tourisme qui pourraient être amenées à se transformer. Elle dresse le constat d’une succession de problématiques liées aux mouvements de la population dans le cadre des activités de loisirs, notamment la pollution, la dégradation des écosystèmes, et les conditions de vie des résidents.

Elle peut être considérée comme le point d’arrivée et d’un état de vulnérabilité et invite à repenser le tourisme dans une approche critique : aller vers un tourisme responsable, durable, innovant socialement et qui se structure sur l’identité des territoires, qui mutualise les habitants et qui dynamise la valeur expérientielle et mémorable du voyage.

Pour respecter la distanciation sociale devenue notre nouveau mode de vie, et éviter l’overtourism connu jadis, des mesures doivent être prises. Elles ont déjà commencé à voir le jour comme à Venise qui prévoit une régulation des flux. La tendance du staycation (partir en vacances autour de chez soi) et du slow tourism s’intensifient ett pourrait bien devenir la réalité de nos prochaines vacances.

Le processus de décision d’achat se fait principalement sur internet, il n’est pas unilatéral et nécessite de rechercher de l’information et de comparer les offres. Le déploiement d’actions en faveur de la transformation numérique dans ce secteur est une priorité absolue.

 

La transformation numérique pour sortir de la crise

Force est de constater que grâce au digital, et notamment au marketing de contenu, le e-tourisme balbutiant n’a fait qu’exploser :  visites virtuelles des musées ou des monuments, spectacle live… Aujourd’hui, les opérateurs développent des contenus digitaux de qualité pour éviter le déplacement des foules. On peut citer l’exemple de l’Alimentarium qui valorise son offre en ligne en vous proposant des visites des collections numérisées ou de cuisiner ensemble, depuis chez vous. La Riviera propose une visite de la région dans sa toute dernière campagne. Quant au  Canton de Vaud, il propose une aventure virtuelle autour du Lac Léman. Et Trip Advisor se lance dans les expériences virtuelles pendant le confinement!

Cette crise bouleverse les usages et permet une accélération sans précédent de la transformation digitale d’une industrie jusqu’alors plutôt conservatrice.

 

Distanciation sociale : les acteurs du tourisme doivent adapter leurs offres touristiques…

Dans l’attente d’un retour à une situation sanitaire viable, il convient de communiquer sur l’essentiel et de rester factuel.

Une étude menée par l’institut Kantar démontre que toute absence de communication en cette période dégraderait la notoriété d’une marque de 39%. Pour une entreprise touristique prise actuellement dans ce tumulte, il est essentiel de continuer à travailler sur le marketing en ligne. Perdre en visibilité sur internet, coûtera trois fois plus cher pour la récupérer lorsque la crise sera terminée. L’occasion inédite d’anticiper des scénarii de sortie de crise et de préparer son plan de communication.

Il y avait un avant et il y aura un après Covid-19. Alors, comment redéfinir son offre, comment la distribuer, quelles mesures prendre pour respecter les gestes barrières ? Comment communiquer ? C’est un moment inédit et idéal pour répondre à l’ensemble de ces questions.

Il y aura fondamentalement un après Covid-19 dans le monde du tourisme. Par conséquent, la tonalité les entités touristiques doit s’adapter au contexte actuel : informer pour établir une relation de confiance, écouter les attentes de la clientèle, relayer ses informations, recycler ses contenus, projeter ses clients dans les expériences, s’identifier comme une alternative de proximité désirable. Si l’incertitude rythme notre quotidien, les acteurs du tourisme peuvent y faire face en adaptant leur offre et surtout leur discours en tant que marque. Selon cette même étude menée par Kantar au mois de mars, une nette majorité des consommateurs attend d’une marque d’adopter un ton rassurant et éviter les tons humoristiques.

Fini la surenchère, le woke washing (quand une marque revendique un engagement pour une cause sans que cet engagement déclaré se traduise réellement dans les faits), un ton trop pompeux et commercial. Bienvenue à l’inspiration, au purpose driven marketing (proposer du contenu basé sur la compréhension des objectifs que chacun d’entre nous souhaitons atteindre) où l’on doit adapter son message en fonction des éléments actuels pour promouvoir le tourisme.

 

Comment les professionnels du tourisme suisses peuvent-il tirer leur épingle du jeu ?

Une aubaine, la Suisse est un formidable terrain de jeu grandeur nature entre lacs et montagne ! Les acteurs doivent proposer des itinéraires et activités adaptés pour que les clients puissent garder leurs distances ainsi que démontrer les efforts sanitaires déployés pour les protéger. Attirer une clientèle locale, lui offrir de l’espace en valorisant la micro-aventure en plein air, lui offrir la possibilité de se retrouver en famille dans un environnement sécurisé avec des protocoles d’hygiène. Faciliter la réservation et les transactions grâce à la digitalisation des points de vente.

En somme, répondre aux attentes actuelles d’un consommateur qui se tourne vers du local, vers une offre plus authentique et responsable qui communique sur un ton sobre. Le développement d’un tourisme créatif et plus inclusif pour éviter la concentration des activités, soutenant la proximité entre les acteurs tout en respectant la qualité de vie des habitants.

 

Revoir sa stratégie marketing pour maintenir son activité en adaptant son offre et son discours

Pour répondre à cet enjeu fondamental, une stratégie de growth marketing, basée sur le contenu, s’impose comme la solution la plus évidente pour les acteurs du tourisme. Elle est en mesure de redessiner le nouveau schéma d’organisation des acteurs du tourisme et de répondre durablement à la prise de conscience et aux changements des comportements actuels. Grâce au déploiement d’une stratégie de Content Marketing, votre entreprise bénéficiera d’une image positive et vous vous différencierez de vos concurrents. De surcroît, l’intérêt d’une telle stratégie réside également dans le fait qu’elle est beaucoup moins onéreuse que le marketing traditionnel et qu’elle privilégie un investissement sur la durée plutôt que financier.

Professionnels et acteurs du tourisme, pour vous accompagner dans cette crise, nous vous livrons 10 idées actionnables dès maintenant pour rebondir et préparer cette sortie de crise.

 

10 idées actionnables dès aujourd’hui pour sortir de la crise

Posez les fondations

Retravaillez votre offre touristique en vous basant sur votre histoire, votre ADN, votre proposition de valeur. Quels sont vos avantages concurrentiels, en quoi vous distinguez-vous de vos concurrents ?

 

Recensez vos moyens matériels

Recensez l’ensemble des gestes barrières et des dispositions sanitaires que vous allez mettre en œuvre pour rassurer votre clientèle et respecter les consignes sanitaires.

 

Auditez vos outils de communication

Réalisez un audit des outils de communication dont vous disposez et définissez votre nouveau tone of voice basé sur votre storytelling, pour chacun de ces supports.

 

Travaillez votre attractivité

Attirez les futurs visiteurs en mettant en place un blog ou magazine qui répondent aux recherches actuelles de vos cibles. Recyclez vos visuels et votre contenu pour qu’il s’adapte au contexte actuel. Soyez présent sur les réseaux sociaux pour créer un lien avec vos visiteurs.

 

Optimisez vos taux de conversion

Adaptez vos call-to-action, vos landing pages, vos formulaires. Pensez aussi à rendre votre système de réservation et vos conditions générales de ventes plus flexibles.

 

Soyez pertinent !

Travaillez la segmentation de votre base de données en fonction de leurs centres d’intérêts et en lien avec votre offre. Interagissez avec votre audience en adaptant le contenu et la périodicité d’envoi de votre newsletter.

 

Utilisez de nouveaux canaux digitaux

Implémentez une technologie de chat pour engager la conversation avec votre audience et répondre aux demandes en temps réel. Continuez à communiquer sur les réseaux sociaux avec une ligne éditoriale inspirante, basée sur le réconfort et l’évasion et surtout avec une profonde bienveillance.

 

Gardez le contact avec vos prospects

Définissez vos nouveaux scenarii et worflows et amplifiez la diffusion de vos contenus qui ont le plus de succès organique.

 

Soyez créatif !

Définissez les opérations promotionnelles que vous allez mettre en place pour récupérer des réservations.

 

 

En conclusion

Changeons de mindset ! Cette crise bouleverse aujourd’hui nos modes d’organisation et ne nous permettra plus de reprendre une vie comme avant. Le digital s’impose obligatoirement pour de nombreux acteurs afin de pouvoir survivre et maintenir un lien avec leurs clients avant même de pouvoir conclure des ventes, même à distance.

Pour ne pas mettre en péril son activité et ressortir de cette crise plus solide, rester immobile et en autarcie ne sont pas les meilleures solutions. Il est fondamental que les acteurs du tourisme adaptent toute leur stratégie marketing dans ce contexte et apprennent à vivre avec l’incertitude qui va régner. Les contenus, qu’ils soient envoyés à l’instant T ou automatisées, doivent être mis à jour. Le consommateur attend aujourd’hui d’une marque qu’elle soit là avant tout pour l’aider et la rassurer et non pas pour faire des ventes.

Les audiences sont plus disponibles que jamais, soit un moment inédit pour les engager et pour interagir avec elles en les divertissant. Vous ne ferez qu’augmenter votre capital sympathie et fidéliser votre audience en resserrant vos relations clients. De cette crise peut jaillir de nouveaux ambassadeurs. L’ensemble de ces actions vous permettra, à défaut de faire du business, de maintenir votre activité, nourrir votre relation client, votre notoriété et surtout vous démarquer de la concurrence.

Les valeurs d’authenticité sont aujourd’hui celles à mettre en avant. Les destinations et marques plus confidentielles vont (enfin) pouvoir tirer leur épingle du jeu ! Les cartes ont été rabattues, tout le monde a désormais sa chance…

A vous de jouer !

Pour vous accompagner dans cette démarche, notre agence locale de marketing digital vous propose deux solutions, adaptées à vos besoins et budgets :

  • Internaliser ces actions grâce à une formation courte, complète et concrète en Growth Marketing. D’ici quelques semaines, vous pourrez ainsi mettre en place vos premières actions et activer la croissance de votre entreprise. Une solution simple pour vous préparer à la reprise et répondre aux enjeux du contexte actuel par un ensemble de techniques marketing adapté au monde du tourisme.

 

  • Externaliser votre croissance en nous confiant la mise en place, le déploiement et l’optimisation de votre stratégie de marketing touristique. Grâce à notre équipe composée d’expert du marketing digital, nous vous aiderons à générer du trafic vers votre site web et transformer vos visiteurs en clients fidèles. Réservez sans plus attendre une session gratuite pour discuter des possibilités que le Content Marketing peut apporter à votre entreprise, comment vous pouvez tirer votre épingle du jeu et devancer vos concurrents.
growth club
CTA prise de contact

Déterminez via notre quiz le niveau de maturité de votre projet de leader advocacy!

Formation Growth Marketing

Vous aimerez sûrement aussi…

Tourisme suisse : 10 conseils pour devenir une marque média

Tourisme suisse : 10 conseils pour devenir une marque média

Comment les acteurs du tourisme peuvent faire revenir les clients après la crise du Covid-19 ? En adoptant une stratégie de marque média basée sur la création de contenus pertinents pour leur audience ! Découvrez nos 10 conseils pour vous lancer…

Découvrez la Minute Growth

sur la chaîne Youtube de Digitalmint.