Créer un site web à la hauteur de vos ambitions signifie faire de cet outil à la fois le porte-parole et le commercial de votre entreprise. Pour cela, vous devez répondre aux besoins spécifiques de votre audience. Qu’il s’agisse d’une création ou d’une refonte de site web, il vous faut adopter les meilleures pratiques : responsive design, SEO friendly, UX design, ou encore cahier des charges. 

Pourquoi avoir un site responsive est impératif pour votre survie ? 

Pour commencer, certains considèrent encore le responsive design comme un « nice to have », dont on peut se passer. En réalité, cet aspect doit être un de vos premiers réflexes lors de la création ou la refonte de votre site web. 

Le responsive design est une technique qui consiste à adapter l’affichage de son site web à tous les terminaux possibles : ordinateur, smartphone, tablette, etc. Un site est donc considéré comme responsive, ou mobile friendly, si les utilisateurs peuvent le consulter de façon confortable depuis n’importe quel appareil, pour une expérience agréable. 

Comment savoir si votre site web est mobile friendly ? Vous pouvez déjà faire le test en l’affichant sur plusieurs supports différents. Si vous n’en avez pas à disposition, essayez de réduire la fenêtre de votre navigateur et vérifiez si le contenu s’adapte à sa taille. Enfin, pour un avis plus complet, vous pouvez faire appel à l’outil de test d’optimisation mobile de Google

 

Découvrez comment mettre en oeuvre une stratégie Inbound Marketing en 4 étapes

Et si vos prospects venaient seuls vers vous ? Découvrez comment mettre en œuvre une stratégie Inbound Marketing en 4 étapes. Digital Mint vous dévoile ce mécanisme imparable dans ce ebook PDF.

Vous ne pouvez plus ignorer l’usage mobile 

Comme nous l’avons vu, un site web responsive offre une meilleure expérience pour vos visiteurs sur smartphone. Si vous leur demandez de zoomer ou scroller sans cesse, ils n’hésiteront pas à aller voir si un concurrent ne veut pas leur faciliter la vie. Mais vous vous dites peut-être : « Tant pis pour les utilisateurs sur mobile ! Ils ne doivent pas être bien nombreux ? » 

D’après les chiffres de StatCounter, dans le monde, l’usage mobile a dépassé celui sur ordinateur… depuis 2016 ! Et à titre d’exemple, en 2018, 46 % des Français déclarent utiliser principalement leur smartphone pour se connecter à Internet, contre 35 % pour l’ordinateur, d’après les statistiques de l’Arcep

Il est donc probable que la majorité de vos visiteurs affichent déjà votre site web depuis un terminal mobile. Autrement dit, si votre site n’est pas encore responsive, vous êtes certainement déjà en retard. 

Le responsive design booste votre référencement 

Mais vous n’avez peut-être pas envie de refondre votre site et vous vous dites que vous pouvez tout aussi bien créer un site web dédié à l’usage mobile. Si ce compromis peut sembler acceptable, il n’est pas sans conséquence : administration plus complexe, détérioration de l’expérience multicanale… Mais cette façon de fonctionner a surtout un impact sur un autre acteur, pas moins précieux pour votre business. 

Car les moteurs de recherche, au premier rang desquels Google, ont choisi de mettre en avant les sites responsive, depuis plusieurs années. Cela s’explique notamment par le fait qu’il est plus facile d’indexer une seule version que plusieurs alternatives. Mais aussi parce que, comme on l’a vu, les sites web mobile friendly proposent la meilleure expérience utilisateur, ce que les moteurs de recherche étudient avec la plus grande attention. 

En définitive, un site responsive augmente votre visibilité sur les moteurs de recherche, le confort de navigation de vos visiteurs, donc in fine vos ventes. 

Être SEO friendly : un must have pour votre site internet ! 

Vous l’avez compris : avoir un site web optimisé pour tous les usages est impératif. Cela va améliorer votre référencement, mais ne suffira pas pour que votre site obtienne du trafic. Pour cela, il faut que vos cibles soient en mesure de vous trouver !

Pourquoi le SEO est indispensable pour votre site 

Dans cette optique, les moteurs de recherche jouent aujourd’hui un rôle capital. En effet, on estime généralement que dans 80 % des cas, les internautes ne vont pas au-delà de la première page de résultats. En d’autres termes, si votre site ne figure pas dans les premières positions, vous êtes quasiment invisible. 

C’est pourquoi vous devez prêter une attention toute particulière au SEO. Le SEO (Search Engine Optimization) est un terme regroupant l’ensemble des techniques permettant d’optimiser sa visibilité sur les moteurs de recherche, sur les résultats « naturels » (par opposition aux résultats sponsorisés). Il constitue l’alter ego du SEA, qui traite du référencement payant, généralement via l’achat de liens sur des mots-clés. 

La quête d’un référencement optimisé implique des efforts soutenus, sur la durée, pour obtenir des résultats probants. En quelques mots, les moteurs de recherche parcourent chacune des pages de votre site web pour déterminer sa pertinence et sa notoriété, en fonction de mots-clés, plaçant ensuite les meilleures en tête des résultats. Mais les algorithmes de Google, Bing et de leurs collègues demeurant mystérieux, il est souvent nécessaire de faire appel à des experts. 

Néanmoins, il est important d’adopter des bons réflexes SEO, et ce, dès la création de votre site web, pour le rendre « SEO friendly ».

Penser SEO friendly dès la création de votre site 

On dit d’un site qu’il est SEO friendly, ou SEO ready, lorsqu’il intègre toutes les bonnes pratiques nécessaires à un bon référencement, tant dans sa forme que dans ses contenus. Par conséquent, si vous négligez cet aspect au moment de créer votre site web, il vous faudra tout reprendre dans son ensemble ! C’est un peu comme bâtir une maison, pour s’apercevoir ensuite qu’on a oublié l’électricité. 

Pour créer un site web SEO friendly, vous devez premièrement vous poser des questions existentielles. Qui suis-je ? Où vais-je ? C’est-à-dire, pour votre entreprise : quelles sont vos cibles et vos offres ? 

À partir de ce travail, vous devez déterminer l’ensemble des mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner. Il vous faut donc anticiper les requêtes que vos cibles seront susceptibles d’entrer dans les moteurs de recherche. Vous allez ensuite regrouper ces mots-clés par thématique, puis définir l’arborescence de votre site web, qui fera apparaître ces éléments de façon structurée. 

Ensuite, vous allez rédiger vos premiers contenus, optimisés pour le SEO. Cela signifie que vous allez placer certains de vos mots-clés (et les termes associés) au sein de votre page, dans les endroits stratégiques, en utilisant un balisage adapté. Les moteurs de recherche sont particulièrement sensibles à l’organisation de votre contenu, donc cette démarche doit être clairement réfléchie. 

Enfin, ces premiers contenus vont servir de base pour vos consignes concernant le design de votre site web et son intégration technique. Ces deux éléments doivent se mettre au service de vos articles, pour un site parfaitement SEO friendly, qui attirera de nombreux visiteurs. 

L’UX design, la clé de voûte de votre conversion ! 

Un site SEO friendly vous permettra donc de maximiser votre trafic. C’est bien, mais le nec plus ultra consiste, en plus, à offrir à vos visiteurs la meilleure expérience possible, pour qu’ils se sentent comme chez eux. 

L’UX design fait d’un bon site web un excellent site web 

On parle alors d’UX, pour User Experience, ou expérience utilisateur en français. L’UX design, pour un site web, consiste à prendre en compte cette expérience au moment de la conception. C’est-à-dire anticiper les besoins des utilisateurs, pour y répondre de la meilleure façon possible, à tous points de vue. Cela ne se résume pas seulement à une bonne ergonomie, ou à un graphisme attrayant, ou encore à une facilité d’accès… mais à tout cela à la fois. L’UX design, c’est mettre tous les ingrédients pour que vos visiteurs connaissent une expérience agréable

Et à l’heure où votre site fait face à plusieurs concurrents, cette question est cruciale. En effet, la plupart des utilisateurs n’auront pas envie de revenir sur votre site si leur première expérience est mauvaise. Il ne faut donc pas seulement répondre à la question « l’utilisateur a-t-il obtenu ce qu’il cherchait ? », mais aussi à « l’utilisateur est-il parvenu à son objectif de la meilleure des façons ? » Le but de cette démarche est donc d’optimiser la conversion de vos visiteurs en prospects, voire en clients, mais également de les fidéliser. L’enjeu est donc de taille. 

La difficulté de l’exercice repose dans le fait que l’UX design implique une part d’émotionnel. Il fait donc appel à diverses compétences, à la fois humaines et techniques, pour comprendre le ressenti de l’utilisateur et l’accompagner tout au long de son parcours. 

Comment intégrer l’UX design à votre projet de création de site web 

La mauvaise nouvelle, c’est qu’il vous sera difficile de réaliser votre UX design seul(e). En effet, même si cela peut sembler tentant, il ne suffit pas de faire appel à votre intuition. Vous devrez donc certainement recourir à un expert UX design, ou UX designer, et ce, dès le début de votre projet de création ou de refonte de votre site web. 

Néanmoins, cela ne doit pas vous empêcher d’adopter immédiatement les bons réflexes d’UX design. 

Avant toute chose, à l’instar de la démarche SEO friendly, il faut que vous définissiez précisément vos cibles et vos offres. Il faut que vous connaissiez précisément les besoins des utilisateurs que vous souhaitez attirer et que vous arriviez à vous mettre à leur place. 

Ensuite, vous allez déduire la structure globale de votre site, ainsi que les grandes catégories de contenus que vous allez présenter. 

Puis, à partir du fond, vous allez créer la forme. Vous allez commencer par concevoir l’architecture globale de vos pages (zonings), avant d’y ajouter des éléments de graphisme pour des aperçus visuels (maquettes). À cette étape, gardez à l’esprit que votre site doit s’adresser à tous, quel que soit le format d’affichage. C’est donc le moment de prendre en compte le responsive design ! 

De manière générale, retenez que vous devez penser à vos utilisateurs à chaque étape de la conception de votre site web. Et n’hésitez pas à vous faire accompagner pour répondre à leurs besoins. 

Comment faire son cahier des charges pour la refonte de son site web ? 

L’UX design constitue donc la clé d’un site web qui convertit ses visiteurs en prospects. Pour être pertinente, cette démarche doit s’inscrire dans un projet cohérent de refonte ou de création, en relation avec les contraintes liées à votre entreprise. C’est pourquoi vous avez tout intérêt à consigner l’ensemble de vos besoins dans un document, qu’on appelle un cahier des charges. 

Un cahier des charges est-il obligatoire pour créer ou refondre mon site ? 

Tout d’abord, notez que rien ne vous oblige à rédiger un cahier des charges, d’autant que ce travail peut prendre un certain temps. Mais il demeure le moyen le plus explicite de détailler vos besoins. 

En effet, le cahier des charges est un document regroupant l’ensemble des objectifs de votre nouveau site web, ainsi que les contraintes qui y sont associées, sous tous leurs aspects. Il contient notamment toutes vos demandes en matière de fonctionnalités, design, technologie, mais aussi les délais et conditions de livraison. 

Il a donc plusieurs vertus. Il permet notamment de mettre en concurrence plusieurs agences web, qui s’appuieront toutes sur un même document. Mais il s’avèrera également utile dans le cas où vous réaliserez le projet en interne. Le cahier des charges permet effectivement d’expliciter l’ensemble des spécifications, et de les partager avec toutes les parties prenantes. 

Que faut-il mettre dans le cahier des charges ? 

Mais alors comment procéder ? Bien sûr, la rédaction d’un cahier des charges varie nécessairement en fonction du projet et de l’entreprise. Les points ci-dessous demeurent toutefois indispensables et constituent le minimum à intégrer dans votre document. Par ailleurs, n’oubliez pas d’y insérer tous les éléments relatifs au responsive design, au caractère SEO friendly et à l’UX design, comme vu précédemment. 

  • Identité et présentation de l’entreprise 
  • Objectif de la création ou de la refonte du site web, avec notamment vos cibles et vos offres 
  • Contenus de votre site : texte, photos, vidéos… 
  • Arborescence du site 
  • Identité visuelle et design s’ils sont définis, ou contraintes liées au graphisme 
  • Maquette des pages, le cas échéant 
  • Exigences liées au référencement 
  • Autres caractéristiques : hébergement, adresses mail, contraintes techniques… 
  • Conditions de livraison : livrables à fournir, délais… 

Le cahier des charges constitue un facteur clé de succès de la création ou la refonte de votre site web. Prenez donc le temps de le rédiger soigneusement, et n’hésitez pas à faire appel à des professionnels pour vous aider. 

Conclusion 

Créer un site web est un travail de longue haleine, et la réussite de cette mission dépend de multiples facteurs. 

Cependant, si vous adoptez une posture SEO friendly, vous vous assurerez de maximiser votre trafic entrant. Et une fois vos visiteurs sur place, ils seront convaincus par la qualité de vos produits, mais aussi grâce à la démarche d’UX design et de responsive design que vous aurez intégrée dès la conception du site. 

Tous ces aspects, ainsi que tous les éléments de détails, doivent figurer dans votre cahier des charges, qui constituera le document de référence de votre projet. 

Les équipes de Digital Mint peuvent vous accompagner à chaque étape du processus, pour vous aider à définir et accomplir vos objectifs. Car votre site web restera le cœur de votre présence en ligne et le pilier de votre stratégie de digital marketing. Orientez-le vers vos cibles, et il sera votre meilleur atout pour votre chiffre d’affaires. 

Share This