Storytelling : comment l’utiliser dans sa stratégie marketing ?

Storytelling : comment l'utiliser dans sa stratégie marketing ?

Vous avez besoin d’une prestation de storytelling ? Comprenez d’abord en quoi cela consiste exactement. Cette technique de communication gagne de plus en plus de terrain et il est important de s’y préparer. Sachez où vous mettez les pieds avant d’externaliser votre storytelling.

 

Qu’est-ce que le storytelling au juste ?

En quelques mots, c’est une approche « narrative » de votre communication d’entreprise. Vous racontez une histoire dans le but de toucher et d’engager votre audience. Ainsi, vous mettez en avant vos valeurs de manière authentique. C’est en fait une technique de communication qui se base sur une réalité plus humaine de votre histoire, celle de vos clients ou de vos employés.

Racontez votre histoire telle que vous l’avez vécue. Les auteurs, eux, se chargeront de mettre l’accent sur les points qui leur semblent plus importants. Différentes techniques peuvent être mises en place pour toucher votre audience. Voici quelques exemples de techniques de storytelling utilisées par les présentateurs de TED les plus inspirants.

 

Comment aborder en amont la question du storytelling ?

Définir vos objectifs

Réfléchissez bien aux raisons pour lesquelles vous souhaitez vous lancer dans le storytelling. C’est-à-dire :

  • Que voulez-vous raconter et comment ?
  • Qui souhaitez-vous inclure ?
  • Sous quel(s) format(s) ?
  • Pourquoi souhaitez-vous avoir recours au storytelling ? Dans quel but ?
  • Qui souhaitez-vous toucher avec votre histoire ?

Pour votre storytelling, vous devez communiquer à votre prestataire, ou la personne qui en est responsable en interne, tous les détails de votre stratégie, allant de vos objectifs de communication aux éléments clés concernant votre audience cible.

Miser sur l’authenticité

Il faut faire attention à ne pas tomber dans la banalité. Beaucoup d’entreprises utilisent aujourd’hui le storytelling pour se démarquer et vous devez vous assurer que votre prestataire n’applique pas le même schéma à tous ses clients.

Chaque histoire est unique et doit être racontée de manière originale sur des supports différents. Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre storytelling grâce à 27 techniques telles que :

  • Un vocabulaire adapté ;
  • Une trame bien organisée ;
  • Des rythmes alternés ;
  • Quelques personnages auxquels votre cible pourra s’identifier ;
  • Les problèmes qui sont résolus ;
  • Une liste de témoignages très personnels ;
  • Des visuels attractifs :
  • De l’émotion !

 

Quelle est la méthodologie d’un bon storytelling ?

Points clés à aborder

Pour vous démarquer de vos concurrents, votre discours doit provoquer une émotion. Les aspects essentiels à communiquer dans votre storytelling sont :

  • Qui vous êtes ;
  • Ce que vous faites ;
  • Quelles sont vos valeurs ;
  • Quels sont vos engagements ;
  • Comment vous résolvez les problèmes.

Moyens utiles

Il existe plusieurs supports adaptés aux entreprises pour communiquer leur marque grâce au storytelling, sous forme de récit ou de témoignage, comme :

  • De supports écrits, si possible avec photos, visuels (newsletter, site internet, livre, etc.) ;
  • Des vidéos réelles équivalentes à des courts-métrages ;
  • Quelques vidéos explicatives de type « whiteboard animation» ;
  • Des conférences ou autres prises de parole en public.

 

Quels sont les livrables d’une prestation de storytelling ?

En règle générale, un prestataire du domaine vous fournira une présentation sous forme de diaporama, et plus précisément au format .ppt, autrement dit créé sous PowerPoint.

Il peut tout autant accompagner cette présentation d’un script, utile lors d’une prise de parole conférencière, ou bien encore d’une vidéo qu’il aura pris soin de monter.

Néanmoins, les livrables varient d’un prestataire à un autre, allant de la simple présentation en diaporama au court-métrage ambitieux parfait pour une campagne de communication de grande ampleur.

 

De quoi le storytelling a-t-il besoin pour travailler ?

Vous devez avoir les idées claires avant de faire travailler un storyteller afin de perdre le moins de temps possible et donc de rentabiliser ses services. Rassemblez le plus d’informations et vérifiez vos sources ! Le mot d’ordre pour un storytelling réussi, c’est la transparence !

Ce n’est pas parce que vous pensez à externaliser votre storytelling que vous devez laisser votre prestataire entièrement seul et autonome dans sa tâche. Durant toute la prestation, vous travaillerez en effet main dans la main avec votre storyteller.

 

Combien ça coûte et combien de temps la prestation de storytelling dure-t-elle ?

Tout d’abord, sachez que vous devrez compter en moyenne 1500 CHF pour une journée de prestation effectuée par un storyteller. Les prix peuvent cependant fluctuer selon :

  • Son expérience ;
  • Les impératifs du projet ;
  • Votre degré d’exigence.

En ce qui concerne les délais de livraison, ne comptez pas en dessous de 10 jours. La moyenne des délais de livraison d’un tel service est entre 10 et 15 jours. Si un prestataire vous promet une livraison sous 10 jours, interrogez-vous quant à son professionnalisme et la qualité du livrable. Qui plus est, n’attendez pas la livraison pour y jeter un œil. Le storytelling est un travail d’équipe du début à la fin !

 

Pourquoi je ne peux pas faire mon propre storytelling ?

Pour un storytelling réussi, mieux vaut faire confiance à des professionnels dédiés qui travaillent avec des auteurs, des acteurs et autres artistes. Même si personne ne connaît mieux que vous votre histoire, externaliser votre storytelling auprès d’un expert vous assure qu’il aura assez de recul pour :

  • Choisir ce qu’il faut mettre en avant ;
  • Passer sous silence les informations peu utiles ;
  • Sélectionner les mots qui vous correspondent le mieux, etc.

L’aspect visuel demeure également très important ! Nous absorbons 60 fois plus rapidement une information avec des éléments visuels. D’autre part, les storytellers ont l’habitude de déchiffrer et de lire entre les lignes. Ils ont sous le coude plusieurs méthodes sur lesquelles vous n’avez peut-être pas le temps de vous pencher en interne.

 

Comment reconnaître un pro du storytelling ?

Parmi les agences que vous trouverez sur Internet et les contacts directs de storytellers, repérez les offres les mieux adaptées à votre entreprise par rapport à :

  • Votre secteur ;
  • Votre budget ;
  • Vos supports ;
  • Vos canaux de communication.

Il est indispensable de demander des références pour choisir des prestataires qui ont déjà travaillé avec des entreprises comme la vôtre. Votre storyteller a-t-il une méthodologie et des workshops en co-création ? Étudiez aussi vos échanges : le prestataire doit vous comprendre et parler le même langage. Mais surtout, il doit s’intéresser à vous. C’est son rôle d’aller dénicher les détails importants de votre histoire.

 

Mesurer l’efficacité du storytelling tout au long du projet

Vous devez ensuite étudier les résultats de votre stratégie. Si vous ne pouvez pas le faire en interne, choisissez à l’avance un prestataire qui inclut ce type de services. Vos objectifs ont-ils été atteints ?

Que vous ayez choisi de renforcer l’engagement de vos clients ou de vos employés, les résultats s’étudient comme toute autre technique marketing, avec des KPIs (Key Performance Indicators) adaptés.

 

Mon agence de communication peut-elle réaliser mon storytelling ?

Le storytelling, c’est un métier à part entière et rares sont les bons storytellers sur le marché. Votre actuelle agence de communication n’est certainement pas le sous-traitant adéquat à ce type de prestation. En revanche, les agences spécialisées dans le marketing de contenu et d’inbound marketing ont l’habitude de travailler avec des storytellers.

Elles pourront donc vous conseiller dans le choix de votre prestataire ou s’occuper de votre projet de storytelling dans son intégralité. Les budgets sont très variés selon le type de prestation délivrée. N’hésitez donc pas à nous contacter !

Convaincu par le storytelling et son externalisation, vous devez alors réunir les informations les plus importantes qui révèlent la culture unique de votre entreprise. Choisissez votre prestataire idéal et lancez-vous dans une nouvelle aventure basée sur l’honnêteté, la transparence et l’émotion.

 

Le storytelling doit être une décision d’entreprise. C’est une ligne directive qui unifie toute la communication interne et externe de l’entreprise. Assurez-vous en amont du soutien de la direction ! Cela sera d’autant plus utiles pour réunir toutes les informations utiles à un bon storytelling, faisant ainsi sauter les retenues d’informations inutiles de certains départements…

Vous aimerez sûrement aussi…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *