Longueur contenu marketing : combien de mots pour vos articles de blog ?

Longueur contenu marketing : combien de mots pour vos articles de blog ?

Combien de mots doivent comporter vos contenus pour être performants ? Quelle est la longueur idéale pour vos contenus marketing ? Le Content Marketing est un pilier de plus en plus important puisqu’il permet aux entreprises d’asseoir leur expertise et d’attirer de nouveaux clients à moindre coût ! Cependant, il est important de se demander quelle doit être la longueur du contenu pour comprendre comment vous pourrez maximiser les performances de votre stratégie Inbound Marketing.

 

Les contenus long (2100-2400 mots)

 

Dans cet article, nous considérerons qu’un contenu long est un article de blog contenant plus de 2000 mots. En général, ce sont des articles qui contiennent entre 2100 et 2400 mots. Très souvent c’est avec ce genre d’articles que vous attirerez le plus de trafic sur votre site web si votre stratégie de Growth Marketing est maîtrisée. En général, parmi les contenus longs on retrouve des articles de type guide qui expliquent en détail toutes les informations que vous pouvez fournir sur un sujet.

 

Avantages et inconvénients des contenus longs

Les avantages

Les contenus longs présentent la possibilité de démontrer votre expertise et de convaincre votre cible. En effet, avec ce type de contenu vous prouverez que vous avez une certaine expertise du sujet. C’est d’ailleurs régulièrement avec ce type de contenu que votre article deviendra un article de blog qui convertit.

 

De plus, les contenus ou textes longs sont plus mémorables puisqu’ils contiennent plus d’informations et qu’ils font apprendre des notions plus approfondies, avec des URL (ou liens) internes qui dirigent vers d’autres contenus et informations complémentaires. Donc en toute logique, l’internaute passera plus de temps sur votre site.

 

De plus, les contenus longs performent en général mieux en SEO (Search Engine Optimisation) que les contenus courts et ils sont souvent mieux classés dans les résultats de recherche sur Google. Cela arrive notamment parce qu’il se classe automatiquement sur un plus grand nombre de mots clés puisqu’ils sont plus longs !

 

Enfin les contenus longs sont également beaucoup plus souvent partagés ou repris sur les réseaux sociaux. En effet, les personnes qui partagent un article se sentent toujours plus confiantes de partager un article long et détaillé qu’un article court avec quelques mots et qui manque de précision. Car un article long a souvent plus de fond, sous réserve qu’il est de qualité.

 

Les inconvénients

Attention cependant ! Les articles longs présentent aussi des désavantages. Le premier parmi ceux-ci est le temps élevé qu’il faudra passer pour écrire ces articles. Si vous n’avez pas l’habitude d’écrire vous pouvez au minimum compter 4 heures de travail pour la rédaction d’un article. C’est un temps conséquent qui représente plus d’une matinée. C’est un élément non négligeable à envisager avant de vous lancer dans la rédaction.

 

Autre point de vigilance des articles longs dans votre stratégie Content Marketing : il peut être difficile de garder l’attention du lecteur tout au long de l’article pour ne pas le perdre.

 

Pour dépasser ses désavantages, il est toujours utile de travailler une charte éditoriale, un champs lexical en cohérence avec sa marque pour que les divers contenus soient fluides, complémentaires et de qualité. Ceux-ci vous permettront d’avoir un fil rouge sur l’ensemble de vos contenus et ainsi mieux garder l’attention de votre internaute sur la durée, au-delà du titre, vu qu’ils crédibilisent le contenu.

 

Quand rédiger un contenu long ?

Lorsque vous voulez entrer en détail dans un sujet, la longueur du contenu marketing est essentielle. Par conséquent nous vous conseillons que la longueur de vos articles de blog soit de plus de 2000 mots lorsque vous voulez prouver et démontrer votre expertise.

 

Prenons l’exemple simple d’un blog sur la fabrication de la bière : il sera important pour le blog d’avoir un article long détaillant toutes les étapes pour fabriquer de la bière non ? Sinon il sera forcément difficile de faire confiance à ce blog pour vous apprendre à fabriquer votre bière !

 

Enfin les contenus longs peuvent également constituer des contenus premium comme des livres blancs ou des études de cas. Vous pouvez par exemple faire de la génération de lead en proposant ce contenu en échange d’un e-mail, ce qui permettra d’engager un début de relation.

 

Les contenus court (moins de 1500 mots)

 

Dans cet article nous considérerons qu’un contenu court est un contenu de moins de 1500 mots. Par ailleurs, cet article est un contenu court ! Nous l’avons conçu de manière à apprendre aux lecteurs le plus efficacement possible ce dont ils ont besoin de savoir sur la longueur d’un contenu marketing.

 

On revient sur les avantages et les inconvénients d’un contenu court.

 

Avantage et inconvénients des contenus court

Les avantages

Premièrement et vous vous en doutez, l’article court est plus facile à écrire. Parfois en une heure vous pouvez rédiger un article court alors qu’il faudra plusieurs heures pour un article de blog plus long. A garder en tête que cela peut différer selon les sujets et les compétences !

 

Avec les articles courts vous pouvez réaliser plus de contenus et donc vous classer sur plus de mots clés sur google. Cela améliorera votre SEO et vous permettra d’attirer plus de trafic sur votre site.

 

Finalement, le contenu court permet lui aussi de bien se placer pour le référencement naturel. En effet, la taille de la longueur d’un contenu marketing n’est pas un critère de ranking pour Google. Google ou d’autres moteurs de recherche essayent avant tout de proposer à leurs utilisateurs le contenu le plus pertinent.

 

Par conséquent si votre contenu est court et répond à toutes les questions des utilisateurs vous n’aurez aucun problème à attirer du trafic.

 

Les inconvénients

Comme nous vous l’expliquions, Google indexe chaque page et la pertinence d’un article de blog est importante pour le SEO. Les articles longs sont souvent plus pertinents puisqu’ils répondent de manière plus complète à un utilisateur qui fait une recherche sur Google. Donc il est important que le sujet de votre contenu est cohérent par rapport à votre activité !

 

Quand rédiger un contenu court ?

Les articles courts conviendront à merveille pour les landings pages ou les pages de réponse. Par exemple, si vous voulez vous classer sur une requête Google comme “combien de calories dans une bière ? “ vous n’aurez pas besoin d’un contenu long tant que vous répondrez à la question.

 

Une opportunité peut être de transformer vos contenus longs en plusieurs contenus courts pour gagner du temps !

 

Comment choisir la taille idéale pour votre contenu ?

 

Pour commencer il faut savoir que HubSpot recommande selon leur statistique de faire des articles compris entre 1760 et 2400 mots.

 

De plus, le site Niemanlab indique dans son article l’importance de proposer des contenus premium tels que des livres blancs, des études de cas et autres à votre audience en parallèle de votre article qu’il soit court ou long;

 

Enfin voici nos conseils pour décider de la taille de vos articles. Nous vous conseillons de prendre en compte ces facteurs suivants :

 

  • Les objectifs du contenu. Si vous souhaitez démontrer votre expertise, il vous faudra un contenu long. Si vous souhaitez attirer du monde et convertir les contenus courts peuvent faire l’affaire notamment sur des mots clés de longue traîne.
  • La thématique : certains thèmes se prêtent beaucoup mieux à des articles longs que courts. Des articles avec une forte concurrence auront souvent besoin d’un article long pour faire encore mieux que les articles précédents. La thématique est aussi lié naturellement à l’entreprise, l’activité etc… Donc il est important qu’elle découle d’une stratégie de contenu bien travaillé !
  • Enfin, nous vous conseillons de garder le lecteur en tête : sont-ils intéressés de lire des articles longs et détaillés ? Un exemple classique est celui d’un utilisateur qui cherche le meilleur prix pour un produit. Il aura alors besoin d’un comparateur de prix et n’aura pas besoin d’un long article sur un sujet.

 

Conclusion

 

Un contenu peut être long ou cours, ce n’est pas son nombre de mots qui va déterminer sa pertinence. Il n’y a pas de « one size fits all » !  Alternez les contenus longs comme les livres blancs ou encore des études, avec des articles plus courts pour diffuser des conseils, des check-lists…L’essentiel est de répondre à votre objectif qui est, au travers de tout contenu, de répondre aux questions que se posent votre cible, et de le faire avec authenticité et professionnalisme pour leur donner envie d’en lire davantage sur votre entreprise et vos services.

Vous aimerez sûrement aussi…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *