Marque employeur : féminisez vos contenus pour diversifier vos recrutements

Marque employeur : féminisez vos contenus pour diversifier vos recrutements

Comment orienter sa marque employeur vers le recrutement des femmes

Votre marque employeur peut être un véritable atout pour le recrutement des femmes dans votre entreprise. Mais pour cela, elle doit être spécifiquement pensée pour cette audience. Et cela passe notamment par des conditions de travail favorables aux femmes ou la mise en avant du leadership féminin.

L’égalité hommes-femmes au sein de votre entreprise

Si vous souhaitez favoriser le recrutement des femmes dans votre société, la première chose à faire est un état des lieux de vos pratiques. Par exemple, quelles sont les actions mises en place dans votre entreprise en faveur de l’égalité hommes-femmes ? Cela peut, entre autres, se traduire par la proportion de collaboratrices au sein de vos équipes, le pourcentage de femmes occupant un poste de manager… Par ailleurs, si vous œuvrez pour respecter une égalité salariale entre vos collaborateurs quel que soit leur genre, n’hésitez pas à le mettre en avant. À cet effet, vous pouvez faire certifier votre engagement, via certains organismes officiels. Par exemple, en France, il est possible d’obtenir un label « Égalité Professionnelle ». Vous pouvez ainsi chercher s’il existe un équivalent dans votre pays. Mais attention : l’idée n’est pas de jeter de la poudre aux yeux. Vous avez tout intérêt à communiquer de façon transparente sur le sujet. Car si ce que vous présentez dans votre stratégie d’Employer Branding ne correspond pas à la réalité, la déception n’en sera que plus grande. Et cela pourra avoir une incidence négative sur votre image.

Des conditions favorables au recrutement des femmes pour votre Employer Branding

Ensuite, pour attirer davantage de profils féminins, n’hésitez pas à aménager leur environnement professionnel, afin qu’il réponde à leurs attentes. De cette façon, vos collaboratrices se sentiront plus à l’aise et elles auront moins tendance à vouloir vous quitter. Et, bien sûr, vous pourrez mettre en avant ces atouts au sein de votre marque employeur. Concrètement, comment créer ces conditions favorables ? Premièrement, de nombreuses femmes émettent le souhait d’assurer un équilibre entre leur vie privée et leur vie professionnelle. Par conséquent, pour leur bien-être, vous pouvez leur proposer une certaine souplesse dans leur travail. Parmi les pistes à étudier : horaires flexibles, télétravail, possibilité de temps partiel… De plus, pourquoi ne pas opter pour le job sharing ? Ce dispositif consiste à partager un même poste entre deux employé(e)s. Une nouvelle façon de travailler qui peut séduire celles qui désirent consacrer plus de temps à leur vie privée. Cette tendance a déjà convaincu de nombreuses sociétés : 25 % des entreprises suisses proposent le job sharing. Enfin, pour favoriser le recrutement des femmes, il sera utile de mettre en œuvre des mesures autour de la parentalité. Posséder une crèche dans l’entreprise, garantir une totale transparence sur les congés associés (maternité, paternité, parental…), ou encore prévoir un programme dédié au retour au travail des mamans, seront autant d’atouts pour attirer particulièrement les candidates.

Des offres d’emploi axées sur le recrutement de collaboratrices

Outre ces mesures concrètes, la communication joue également un rôle capital dans votre démarche de recrutement féminin. Et cela se joue en premier lieu dans vos offres d’emploi. De nombreuses entreprises négligent cet aspect, mais il est important de n’exclure personne dans votre recherche. Pour cela, optez au maximum pour une écriture épicène, c’est-à-dire qui n’est pas marquée du point de vue du genre. Dans le même ordre d’idées, n’oubliez pas de décliner le titre du poste dans ses versions masculine et féminine. Vous pouvez également ajouter la mention « H/F », afin d’insister sur le caractère inclusif. Par ailleurs, vous avez la possibilité d’encourager explicitement les candidatures féminines. À cet effet, n’hésitez pas à adapter le vocabulaire employé. Par exemple, le terme « déterminé(e) » est davantage associé à un public masculin. Vous pouvez ainsi lui préférer le mot « engagé(e) ». Enfin, des études ont montré que les exigences indiquées dans une annonce avaient davantage de poids chez les femmes. Ces dernières hésiteraient en effet à postuler si elles ne répondaient pas à 100 % des critères mentionnés. Par conséquent, pour inciter les femmes à vous rejoindre, privilégiez des exigences raisonnables et ajoutez, par exemple, des compétences « souhaitables ».

Une communication qui développe le leadership féminin

Mais votre communication passe également par l’ensemble des canaux mis en œuvre pour votre Employer Branding. Profitez-en pour mettre en avant le leadership féminin sur ces supports et vous véhiculerez une image soutenant votre politique de recrutement des femmes. En premier lieu, n’hésitez pas à demander un témoignage à certaines collaboratrices occupant un poste clé. Cela permet tout d’abord de leur exprimer votre reconnaissance et votre satisfaction quant à leur travail. Mais c’est également l’occasion de prouver à vos futures employées que votre entreprise encourage la promotion interne des femmes. Vous pouvez alors mettre en avant ces témoignages sur votre site ou vos réseaux sociaux. Ensuite, dans vos pages « Carrières », utilisez des photos de femmes, y compris pour les professions où elles sont peu représentées. Encore une fois, cela montrera votre investissement en matière d’inclusion. Enfin, vous pouvez dédier une partie entière de votre marque employeur au sujet du recrutement des femmes. Pour cela, vous pouvez lancer des campagnes marketing spécifiques, en vous appuyant notamment sur les exemples de réussites féminines au sein de votre entreprise. Et si, de surcroît, votre société appartient à un secteur où les femmes sont moins présentes, une telle démarche vous permettra de vous démarquer de la concurrence.   En conclusion, la meilleure façon de recruter des femmes reste de leur proposer des conditions de travail adaptées à leurs aspirations. Elles se sentiront alors à l’aise au sein de votre structure et pourront évoluer vers des postes où elles pourront exprimer leur leadership féminin. Ce qui constituera un avantage en matière d’Employer Branding, puisqu’elles deviendront les meilleures ambassadrices de votre marque employeur. En revanche, vous avez tout intérêt à rester authentique dans votre communication. Il n’y a rien de plus dangereux que de travestir la réalité, en particulier sur un sujet aussi sensible. Donc si vous souhaitez attirer des profils féminins, ne soignez pas seulement votre marque employeur : veillez aussi au bien-être de vos collaboratrices actue

4 méthodes imparables pour attirer plus de visiteurs sur son site Web

4 méthodes imparables pour attirer plus de visiteurs sur son site Web

Le trafic est la clé de voûte d’un site Internet performant : il permet de gagner en notoriété et de convertir des prospects. Toutefois, attirer des visiteurs n’a rien d’évident… Nous vous proposons donc de découvrir 4 techniques qui ont fait leurs preuves pour augmenter le trafic de son site.

Utiliser le SEO pour augmenter le trafic de son site

Le SEO, aussi connu sous le nom de référencement naturel, est l’arme fatale des sites qui attirent des visiteurs en masse. Être bien positionné dans les résultats de Google et des autres moteurs de recherche, c’est l’assurance d’avoir des statistiques de fréquentation élevées et constantes. Et qui dit fréquentation importante, dit clients ! Les mots-clés constituent la colonne vertébrale du SEO : idéalement, chaque page d’un site doit cibler un mot-clé principal, ainsi que des expressions secondaires et complémentaires. Toutefois, il ne suffit pas de remplir un texte avec des keywords pour espérer être bien classé par Google pour telle ou telle requête. Au contraire ! Chaque page doit être rédigée dans le respect des règles de l’écriture web, en utilisant non seulement des mots-clés (avec parcimonie), mais aussi la sémantique, qui consiste à enrichir le champ lexical du texte avec des synonymes, des termes associés, des expressions de longue traîne… L’optimisation « on-page » passe également par un travail sur le titre, les balises (h1, h2, alt, etc.), mais aussi la méta-description – il s’agit du texte qui s’affiche en dessous du titre d’une page dans les résultats de recherche, d’où l’intérêt de la rendre attrayante et accrocheuse. N’oublions pas non plus le design du site en lui-même : pour espérer être bien référencée, une page se doit d’avoir un temps de chargement rapide et un design responsive (c’est-à-dire parfaitement lisible sur n’importe quel support). Autre facteur SEO important : la mise en place d’un maillage de liens intelligent entre les différentes pages, mais aussi l’obtention de backlinks de qualité, c’est-à-dire des liens externes pointant vers votre site et provenant de sources fiables. De manière générale, créer des contenus qualitatifs est le meilleur moyen d’atteindre un bon référencement : écrivez avant tout pour l’internaute, avant de penser aux robots des moteurs de recherche. Ne négligez pas non plus la régularité de vos publications (notamment sur un blog), puisque la fréquence de parution est un signal important pour le SEO.

Attirer des visiteurs à l’aide de la publicité

Le référencement naturel présente l’avantage d’être gratuit – bien qu’il nécessite un fort investissement en temps – mais il porte généralement ses fruits sur le long terme. La publicité, au contraire, est une solution efficace pour générer rapidement du trafic. Sur le web, la plus grande régie publicitaire est sans aucun doute Google AdWords, qui permet aux annonceurs de se positionner en haut des résultats de recherche Google sur les mots-clés de leur choix, sans même avoir recours au référencement naturel. Mais ce n’est pas tout, puisque Google propose également différents types de publicités display, c’est-à-dire des bannières, des bandeaux ou des vidéos qui peuvent être diffusés sur une multitude de sites. Les réseaux sociaux offrent également de belles opportunités publicitaires. C’est le cas de Facebook qui, grâce à son impressionnante quantité de données, permet aux entreprises de diffuser des publicités de manière ultraciblée  et donc très efficace. Pensez aussi à YouTube, Instagram ou Twitter, qui disposent d’une forte audience et d’options publicitaires variées. Avant de vous lancer, il est important de bien connaître les différents modèles de coûts,  notamment pour créer une campagne Google Ads rentable. Le coût par clic (CPC) consiste à payer la publicité à chaque fois qu’un internaute clique dessus : c’est un  modèle très utilisé sur Google Search ou Facebook. Quant au coût par mille, il revient à payer une somme prédéfinie pour tous les mille affichages de l’annonce : il s’applique davantage à la publicité display. Quelle que soit l’option choisie, les possibilités de ciblage sont très poussées avec la publicité sur Internet : critères géographiques, âge, sexe, consultation préalable d’un site ou d’un produit… De nombreux paramètres vous permettent d’atteindre un public adapté, augmentant ainsi vos chances d’attirer du trafic sur votre site.

Obtenir des visites sur son site web grâce aux réseaux sociaux

Les réseaux sociaux constituent des vitrines exceptionnelles pour votre site Internet, et leurs utilisateurs n’ont qu’un pas à faire pour se transformer en visiteurs, puis en clients. La mise en place d’une stratégie social media efficace commence par la fixation d’objectifs de long terme : accroître sa notoriété, améliorer sa e-réputation, trouver des prospects, fidéliser ses clients… Les buts que vous aurez définis orienteront votre réflexion et vos décisions concernant les médias sociaux, d’où leur importance. Une autre question doit aussi vous traverser l’esprit : “Quels réseaux sociaux pour mon entreprise ?” En effet, toutes les plateformes ne sont pas forcément adaptées à vos objectifs, aux spécificités de votre site et à l’audience que vous visez. Identifiez votre cible principale et définissez les contenus que vous comptez publier pour choisir le ou les réseaux les plus adaptés. Par exemple, Instagram est réservé aux entreprises créatives qui publient des visuels soignés, les utilisateurs de LinkedIn privilégient les contenus sérieux et professionnels, tandis que créer, alimenter et animer une page Facebook s’avère plus accessible, puisqu’il s’agit d’un réseau assez généraliste. Tenez compte de ces spécificités pour mettre au point votre stratégie. A ce sujet, pourquoi ne pas consulter notre article : « Les avantages d’Instagram pour mon entreprise » ? Quel que soit votre choix, une bonne gestion des réseaux sociaux passe également par la publication de contenus intéressants, qui favorisent l’engagement et les interactions. La collaboration avec des influenceurs est aussi un excellent moyen de gagner rapidement en notoriété, à condition de les choisir avec discernement : veillez à ce que leur public soit réactif et corresponde à l’audience que vous ciblez.

Générer du trafic avec l’e-mailing

L’e-mailing est un canal relativement ancien, mais toujours aussi efficace pour augmenter le trafic de son site. La newsletter reste un outil de communication performant: les internautes la privilégient pour s’informer sur les marques et les entreprises qui les intéressent. Elle permet donc de faire venir vos abonnés sur votre site de façon régulière. Mais il est possible de rendre l’emailing encore plus efficace grâce au Marketing Automation. Cette méthode qui a le vent en poupe consiste à tracker le comportement de vos abonnés (les pages qu’ils visitent sur votre site, les produits qu’ils aiment, les articles qu’ils lisent, etc.) afin de pouvoir leur envoyer des newsletters totalement adaptées à leurs centres d’intérêt. Le gros avantage, c’est que tout se fait de manière automatisée : vous mettez en place au préalable des scénarios qui se déclenchent automatiquement dès que vos abonnés font certaines démarches. Pour votre entreprise, c’est un gain de temps et une garantie d’efficacité. En vous appuyant sur le SEO, la publicité, les réseaux sociaux et l’e-mailing, vous avez toutes les cartes en main pour accroître la fréquentation de votre site web. En fonction de vos objectifs et de votre budget, vous pourrez privilégier certaines méthodes, mais ces quatre canaux doivent tous faire partie intégrante de votre stratégie.

Comment développer sa marque employeur et recruter plus facilement ?

Comment développer sa marque employeur et recruter plus facilement ?

Développer sa marque employeur représente aujourd’hui un des moyens les plus efficaces pour optimiser son recrutement. Car l’Employer Branding permet d’attirer les meilleurs talents, mais aussi de fidéliser ses collaborateurs. Et ce, grâce à une communication créative et authentique.

Une marque employeur forte pour faciliter les recrutements

La marque employeur, également appelée Employer Branding, est le pilier du marketing RH. Et ces deux mots ne sont pas contradictoires ! Car aujourd’hui, pour recruter, une entreprise a besoin de se démarquer de ses concurrents. Et le meilleur moyen d’y parvenir, c’est de développer sa marque employeur, c’est-à-dire son image auprès de ses candidats et de ses propres collaborateurs. En effet, pour attirer les meilleurs talents, il ne suffit plus de surenchérir sur le salaire. À l’heure actuelle, les candidats attachent une véritable importance au sens de leurs missions et au bien-être au travail. Avec une bonne marque employeur, votre entreprise peut mettre en avant ses atouts. Vous pouvez alors séduire des profils qualifiés, en adéquation avec vos valeurs, notamment en période de pénurie de personnel. C’est ce qu’on appelle l’Inbound Recruiting, en référence à l’Inbound Marketing. Mais l’Employer Branding possède une autre vertu. Si cette démarche facilite le recrutement, elle permet aussi… de le réduire ! Car elle consiste également à véhiculer une image positive auprès de vos équipes actuelles. Ce qui a pour conséquence de fidéliser les collaborateurs, et donc de diminuer le turnover. L’enjeu en interne est donc double : renforcer le sentiment d’appartenance à votre société et diminuer vos besoins en matière d’embauche.

Élaborer une stratégie Inbound Recruiting pour attirer les candidats

Alors comment bénéficier des atouts de la marque employeur pour optimiser son recrutement ? Premièrement, pour qu’une stratégie d’Inbound Recruiting soit efficace, il convient de la préparer. Autrement dit, il est dans votre intérêt de ne pas lancer des actions de communication sans y avoir réfléchi. Pour avoir les idées claires, le mieux est tout d’abord de réaliser un audit de votre marque employeur actuelle. C’est en étudiant vos processus RH, vos outils de communication, ou encore les retours de vos équipes, que vous pourrez trouver rapidement des pistes d’amélioration. Ensuite, vous pourrez établir votre stratégie de marketing RH à proprement parler. En premier lieu, cela consistera à définir vos cibles et vos objectifs. C’est-à-dire les profils que vous souhaitez recruter, les volumes d’embauches ou de candidatures visés, les postes à pourvoir… Plus vous serez précis quant à vos besoins, plus vos actions s’avéreront pertinentes. Il sera alors temps de déterminer les messages que vous souhaitez faire passer. Ils dépendent bien sûr de vos cibles, mais aussi de votre culture d’entreprise. En effet, au-delà des avantages proposés, l’idée est de transmettre les valeurs de votre société. Il convient donc de réfléchir à ce qui constitue sa spécificité et ce qui crée le liant entre les différents collaborateurs.

Les outils digitaux pour développer l’Employer Branding

Une fois les fondations de votre stratégie d’Inbound Recruiting établies, vous pourrez définir un plan d’action. En d’autres termes : l’ensemble des techniques que vous allez mettre en place pour développer votre marque employeur. Et pour cela de nombreux canaux s’offrent à vous. Tout d’abord, votre entreprise peut bien sûr exploiter son site web pour valoriser son marketing RH. Cela peut passer par les incontournables pages « Carrières », mais également par la tenue d’un blog. Celui-ci vous offre alors la possibilité de mettre régulièrement en avant votre environnement de travail ou les retours de vos employés. De plus, les réseaux sociaux offrent des opportunités d’entrer en contact avec vos candidats. Sur LinkedIn, Facebook ou Twitter, n’hésitez pas à engager la conversation avec votre communauté. Et à opter pour des formats plus vivants, tels que des vidéos. Et pour montrer votre capacité d’innovation, pourquoi ne pas avoir recours à de nouvelles technologies ? En effet, des outils tels que les chatbots ou la réalité virtuelle peuvent se mettre au service du recrutement. Enfin, n’oubliez pas l’importance de l’expérience candidat à chaque instant. Et cela vaut également pour les interactions hors ligne. Ainsi, en améliorant votre processus de recrutement à chaque étape, votre entreprise paraîtra plus attrayante auprès de vos futurs collaborateurs.

Bien communiquer pour attirer les meilleurs talents

Bien entendu, ces outils ne sont que des moyens. Ce sont les messages que vous diffuserez qui composeront le cœur de votre stratégie d’Inbound Recruiting. Et pour développer une marque employeur performante, l’idéal est de se démarquer, à l’aide d’une communication originale et créative. N’hésitez pas à sortir des sentiers battus, afin d’attirer l’attention de votre audience. On peut citer l’exemple de la plateforme de streaming musical Spotify, qui avait lancé une campagne de recrutement via… une playlist. Mais il convient également de rester authentique dans sa communication RH. Il ne s’agit pas de dépeindre un tableau idéalisé de la situation, mais de rester fidèle à la réalité. Pour cela, vous pouvez montrer la vie dans vos locaux, interroger vos employés… C’est un des angles qu’a choisis Disneyland pour son Employer Branding, notamment via son site « Carrières » et ses réseaux sociaux. De cette façon, vous véhiculerez une image de transparence auprès des meilleurs talents. Mais vous inciterez également vos collaborateurs à s’impliquer dans votre démarche de marketing RH. Un aspect essentiel, dans la mesure où vos employés peuvent devenir les ambassadeurs de votre marque employeur.

Les compétences nécessaires en marketing RH pour développer sa marque employeur

En définitive, développer sa marque employeur revient à mettre en place une véritable stratégie marketing, adaptée aux RH. Pour séduire à la fois les meilleurs talents et vos collaborateurs, vous devez donc faire appel à de multiples compétences. Expertise stratégique, capacité d’analyse, référencement, rédaction, réseaux sociaux… L’Inbound Recruiting nécessite aussi bien des compétences marketing qu’une véritable connaissance de l’univers RH. C’est pourquoi vous pouvez faire le choix de vous faire accompagner dans cette démarche. Une agence spécialisée dans la marque employeur saura ainsi vous guider pour élaborer la stratégie marketing RH la plus percutante. Et ensuite suivre ses résultats, pour toujours coller au plus près de vos objectifs.  

Toutes les tendances web design 2019 pour un site au top !

Toutes les tendances web design 2019 pour un site au top !

Quelle est la recette pour un site efficace ? Le SEO, évidemment, qui va vous aider à vous positionner en première page des résultats Google. Mais pas seulement ! Quand 75% des internautes jugent la crédibilité d’un site Internet à son apparence, le web design prend tout son sens : comment rendre l’UX (expérience utilisateur) la plus agréable possible et captiver le visiteur ? Les tendances web design 2019 sont là pour vous aider !

Les bonnes polices d’écriture pour faire passer votre message

Après avoir choisi votre CMS, la prochaine étape consiste à créer un site qui va plaire aux internautes. Et cela passe par le choix des bonnes polices d’écriture. L’année 2019 marque le grand retour des Serif (c’est-à-dire avec empattements), notamment en grand format. Ce retour rejoint une trame de fond nouvelle : l’authenticité et l’élégance au service de la visibilité. La typographie sert autant l’esthétisme et la rapidité de lecture que la bonne visibilité du contenu. Ainsi, les tendances web design 2019 concernant les polices se rapprochent des magazines papiers avec des typographies XXL ou originales, pour marquer le lecteur. C’est également le retour des écritures en gras, pour accentuer le contenu !

Quelles couleurs pour un site Internet à la page ?

Les tendances web design 2019 pour les couleurs sont assez paradoxales. Deux tendances émergent en particulier :

  • La poursuite des couleurs flashy, avec pour but d’attirer le regard des utilisateurs. A ce titre, le Pantone de l’année 2019 est le « Living Coral » ou corail vivifiant, un rose saumon punchy ! Comme le souligne le communiqué de Pantone, cette nuance, « à la fois vibrante et moelleuse apporte du confort dans notre environnement en perpétuelle mutation » ! Autres couleurs très actuelles : les turquoises, les violets, les roses audacieux et saturés, qui captent l’attention des internautes.
  • Le grand retour du noir/blanc dans le web design : c’est la tendance minimaliste de l’année 2019, avec un retour à un sobre esthétisme. L’absence de couleur souligne les textures et les formes, ralentit le temps et apporte de l’authenticité. Le travail de web design en noir/blanc permet de transmettre des émotions subtiles aux visiteurs !

 

Les formes organiques à privilégier pour votre Web Design en 2019 !

En 2019, c’est le mouvement qui prévaut pour les illustrations. Dans un univers où l’animation et la vidéo sont reines, les formes géométriques ne pouvaient que laisser la place à des formes plus organiques dans le web design ! Très naturelles, elles apportent un sentiment de confort à l’utilisateur, ainsi que du dynamisme et un effet de mouvement. Ces effets vont renforcer le message du site Internet ainsi que des animations présentes ! Autre nouveauté au niveau des formes : le Material Design, initié par Google, qui commence à remplacer le Flat Design dans les tendances web design 2019 ! Trop simpliste, ce dernier perd de la vitesse par rapport au Material Design qui ajoute de la perspective, des ombres légères et du mouvement. Lui aussi rajoute de la vie, il est donc totalement en phase avec cette tendance des formes organiques.

Les sites web en 2019 : minimalistes et déstructurés !

En 2019, le web design devient de plus en plus asymétrique. Une tendance émerge : le brutalisme, à base d’atypisme et de déstructuration, dont l’asymétrie est le fer de lance. Lancé en réponse à l’uniformisation des designs web ces dernières années, le brutalisme se veut arty. Les modèles recommandés pour des mises en page cohérentes et harmonieuses doivent être oubliés au profit de la répétition de motifs irréguliers ou de la superposition de couleurs, de formes et de textures. L’objectif est d’apporter toujours plus de mouvement, de dynamisme et de créativité afin d’enrichir l’UX, à savoir l’expérience vécue par l’internaute lorsqu’il explore votre site. Autre tendance qui se renforce d’année en année : le minimalisme et l’épuration. Les espaces blancs qui se multiplient sont un excellent marqueur et exemple de cette tendance minimaliste : en s’insérant entre les différents blocs, ils aèrent le contenu et mettent en valeur certains éléments. Ce minimalisme et ces espaces permettent d’améliorer l’UX : votre visiteur accède plus efficacement et rapidement aux informations grâce à une interface épurée. D’autant que moins un écran est chargé, plus les utilisateurs sont encouragés à demeurer sur le site. La combinaison d’un web design asymétrique, déstructuré et minimaliste permet de créer une expérience utilisateur vivante et dynamique, sans brutaliser l’esprit du visiteur.

Des UX plus attrayantes grâce à des animations et à la vidéo !

Parmi les tendances web design 2019, la vidéo et les animations sont parmi les plus fortes ! La vidéo prend d’assaut à la fois le premier plan et le background. Car elle a quitté son rôle traditionnel de divertissement sur une page de site Internet. Désormais, la vidéo a pour objectif d’offrir des informations pertinentes aux internautes qui ont de moins en moins de temps pour lire les textes d’un site Internet. La vidéo en background va capter leur attention durablement et plonger l’utilisateur dans une expérience de contenus immersive ! En complément à cette tendance du web design, les animations expressives ou déclenchées prennent de plus en plus d’importance sur les sites ou les applications. Multiplier les micro-interactions via des animations améliore considérablement l’engagement des utilisateurs : vous montrez ainsi à l’internaute qu’il agit et n’est pas qu’un témoin face à votre site Internet. Et pour rendre votre UX encore plus attrayante et inclure davantage l’utilisateur, la tendance nouvelle du web design 2019, c’est la réalité augmentée ! Un exemple très intéressant : Ikea offre la possibilité à l’internaute de visionner un nouveau meuble dans son propre appartement. Un site Internet e-commerce, quant à lui, peut parfaitement proposer à un utilisateur de tester une paire de lunettes, un chapeau, etc. Tout appareil muni d’une caméra peut utiliser la réalité augmentée, ce qui facilite son déploiement !

Les tendances web design 2019 indispensables pour un site au top !

Les tendances web design 2019 passent par la mise en place d’une UX toujours plus dynamique et vivante. L’utilisateur n’est plus inerte face au contenu, le site Internet qu’il visite doit le stimuler. Des formes organiques, des couleurs vives et des polices d’écriture élégantes vont le plonger dans un monde confortable et vivant. Un univers minimaliste déstructuré va l’encourager à consommer votre contenu et à adhérer à votre message. Et enfin, une interface animée, riche en micro-interactions, va décupler l’UX et captiver son attention durablement ! Avec un design au top, vous n’aurez plus qu’à vérifier l’indexation de votre site et augmenter le trafic vers votre site web : vous aurez alors toutes les cartes en main pour faire prospérer votre business !

Créer une page Google My Business percutante en 4 étapes !

Créer une page Google My Business percutante en 4 étapes !

Créer une page Google My Business représente un moyen simple et diablement efficace de booster votre visibilité sur le moteur de recherche Google ! Et il suffit d’adopter quelques bons réflexes pour faire de cet outil l’atout de votre référencement local.

Comment m’inscrire pour créer une page Google My Business ?

Google My Business vous permet en effet d’apparaître en excellente position sur le moteur de recherche le plus populaire, ainsi que sur Google Maps. Votre établissement professionnel s’affichera alors sur la carte via son adresse. Vous comprenez donc la portée de ce service pour les clients proches de chez vous. Et cerise sur le gâteau : c’est gratuit ! Alors pourquoi s’en priver ? Pour créer votre page Google My Business, il suffit de vous rendre sur la page dédiée sur Google, puis de cliquer sur « Commencer ». Remplissez ensuite le formulaire, en indiquant le nom et l’adresse de votre établissement, ainsi qu’une catégorie d’activité, un numéro de téléphone (facultatif) et l’adresse de votre site web. Si vous n’avez pas de site, c’est le moment de franchir le pas, en suivant nos conseils pour choisir son CMS !

Valider et activer mon compte Google My Business

Une fois ces quelques étapes effectuées, il ne vous reste plus qu’à valider votre établissement. Généralement, l’activation passe par l’envoi d’un courrier postal (l’option de validation par téléphone ou par e-mail n’est pas disponible pour toutes les entreprises). L’outil vous demande alors le nom du destinataire dans votre société (facultatif) et vous pouvez ensuite cliquer sur « Envoyer un courrier ». Une fois la missive reçue, vous constaterez qu’elle contient un code d’activation. Vous n’avez plus qu’à vous connecter à votre compte Google My Business, à cliquer sur « Valider » et à entrer le code. Félicitations : votre établissement est à présent validé !

Les infos clés de votre page Google My Business

Maintenant que vous êtes propriétaire de votre établissement sur Google My Business, autant le mettre en avant ! Vous avez normalement déjà livré quelques informations à son sujet, mais n’hésitez surtout pas à enrichir la page, pour donner davantage de renseignements à vos futurs clients. Le minimum syndical consiste à remplir les horaires d’ouverture, les éventuelles dates de fermeture exceptionnelle, ou encore une description précise et concise de votre établissement. Mais vous pouvez aussi ajouter votre zone de livraison ou les services que vous proposez (avec leurs tarifs). Enfin, si vous le pouvez, ajoutez des photos : c’est beaucoup plus convivial et cela pourrait donner envie aux internautes de venir vous voir.

Comment optimiser ma page Google My Business ?

En plus des photos, qui permettent de mettre en avant vos produits, Google My Business vous propose une série d’outils bien pratiques. En effet, le moteur de recherche permet à vos clients de laisser un avis sur votre établissement. Vous pouvez donc les encourager à écrire un petit mot (surtout s’il s’agit d’un mot doux) ! De plus, vous avez la possibilité de leur répondre directement, alors pourquoi ne pas profiter de cette opportunité pour engager la conversation avec votre communauté ? Enfin, Google My Business vous offre la possibilité de créer des posts datés, pour mettre en avant des nouveautés, des offres spéciales, des événements… Ils s’afficheront alors directement avec le profil de votre établissement.

Conclusion

Créer une page Google My Business est simple, gratuit et vous permet d’améliorer votre visibilité sur le moteur de recherche. Vous auriez donc tort de vous en passer ! Néanmoins, pour que l’outil vous rapporte véritablement des clients, votre page doit rester dynamique et actualisée. Google My Business doit donc faire l’objet d’une stratégie réfléchie, à l’instar des réseaux sociaux de votre entreprise.